Vous rêvez d’ouvrir votre propre restaurant ? Une des étapes les plus importantes est de choisir votre futur local. Pour cela, vous devez vous appuyer sur des paramètres tels que l’emplacement, la superficie ou encore le statut du local. Pour faire le meilleur choix, découvrez les 3 critères essentiels pour choisir votre futur local.

Opter pour la zone géographique idéale

Avant de vous lancer dans la recherche de location local commercial, il est primordial de déterminer la zone géographique idéale pour démarrer votre activité. L’emplacement est le critère le plus important pour garantir le succès de votre restaurant. Différents choix s’offrent à vous : au cœur du centre-ville, à proximité d’un campus, au sein d’un quartier d’affaires… Pour faire votre choix, il est indispensable de tenir compte du type de restaurant que vous souhaitez ouvrir. S’agit-il d’un bistrot, d’un fast-food, d’un restaurant gastronomique ? En fonction de votre situation, il peut être plus judicieux de faire un choix plutôt qu’un autre.

Les fast-foods sont très populaires auprès des jeunes. De ce fait, s’installer à proximité d’un campus universitaire ou d’un lycée est une excellente idée. Au contraire, si vous proposez une cuisine plus raffinée, il est plus pertinent de vous installer dans un quartier historique. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour attirer les fins gourmets. Dans tous les cas, gardez en tête que votre objectif est d’attirer le maximum de clients dans votre restaurant. La visibilité est donc primordiale pour ne pas mettre la clé sous la porte. Même s’ils s’avèrent très économiques, les emplacements isolés sont à éviter. Par ailleurs, pensez à l’accessibilité de votre restaurant. Si le parking est le nec plus ultra, la possibilité de venir en transports en commun est très appréciée par la clientèle.

Choisir la superficie adaptée

Tout comme pour les particuliers, le choix de la surface est très important en immobilier d’entreprise. Déterminer la surface optimale pour votre restaurant n’est pas une mince affaire. En effet, vous devez prendre en compte un certain nombre de paramètres tels que le type de restauration proposée, le nombre de couverts ou encore les espaces d’accueil des clients. Dans un restaurant, on retrouve une salle, une cuisine, une réserve, des sanitaires, un comptoir d’accueil…

Une superficie inadaptée peut vous faire perdre beaucoup d’argent. Aussi, il est impératif d’étudier attentivement cette question avant de signer votre contrat de location ou de vente. Au début, il est préférable de choisir une superficie plus petite et réévaluer ses besoins plus tard. Une trop grande superficie peut être très coûteuse, d’autant plus si la fréquentation de votre restaurant n’est pas optimale. Une fois que vous avez déterminé votre nombre de couverts, comptez environ 1,5 mètre par client. À cela, vous devez ajouter un espace suffisant en cuisine, mais aussi dans les espaces d’accueil et d’organisation. En cas de doute, n’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels du secteur.

Déterminer votre statut

Pour lancer votre activité de restauration, plusieurs choix s’offrent à vous : achat d’un local, achat de fonds de commerce, location sans fonds de commerce. En optant pour l’achat ou la location d’un local sans fonds de commerce, vous avez l’avantage de la liberté. En partant de zéro, vous pouvez véritablement créer votre identité en aménageant votre restaurant à votre guise. Pour cela, vous devez fournir des efforts conséquents pour définir votre agencement, choisir votre décoration. La communication est un autre point important puisque votre restaurant est inconnu du public. Pour attirer les curieux, vous ne devez lésiner sur aucun moyen : campagne de communication sur les réseaux sociaux, distribution de flyers, opération commerciale… Par exemple, vous pouvez proposer une réduction pour faire découvrir votre concept aux nouveaux clients.

En revanche, si vous optez pour le rachat d’un fonds de commerce, vous bénéficiez déjà de la notoriété de votre prédécesseur. Dans ce cas, ce n’est pas sur la communication que vous devez insister lors de l’ouverture de votre restaurant. Vous devez concentrer vos efforts sur le réagencement et la décoration du restaurant. L’objectif est de faire comprendre aux clients qu’il y a eu un changement de propriétaire et de leur faire connaître votre identité. N’hésitez pas à opérer des changements radicaux pour bien imposer votre style. Le rachat d’un fonds de commerce est strictement réglementé par la loi au sein du marché de l’immobilier. Sachez qu’en règle générale, vous reprenez les contrats en cours en même temps que le fonds de commerce. Il peut s’agir par exemple des salariés du restaurant.