5 choses à vérifier avant d’investir dans une résidence secondaire

immobilier

Plusieurs études démontrent l’intérêt grandissant des Français pour les résidences secondaires depuis la crise sanitaire provoquée par le Covid-19. 10 % de la population en possède d’ailleurs déjà une. Vous avez l’intention de mener vous aussi un tel projet au cours des années à venir ? Voici cinq conseils qui pourront vous aider à trouver le bien fait pour vous !

L’emplacement de la résidence secondaire

L’achat d’un logement, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire, nécessite une grande préparation. Il est en effet nécessaire de lever tous les doutes avant de finaliser la transaction. Ensuite, il sera bien évidemment trop tard pour vous rétracter ! La première des choses à analyser reste l’emplacement des habitations. Pour trouver le lieu idéal, interrogez-vous sur les usages futurs du logement. Sera-t-il occupé exclusivement durant les vacances ? Devra-t-il se trouver non loin de votre lieu de résidence actuelle afin de vous y rendre comme bon vous semble ? Une autoroute, une gare ou encore un aéroport devront-ils se trouver à proximité pour vous en faciliter l’accès ? Bien évidemment, il est tout à fait possible d’imaginer d’autres questions en fonction de votre cas personnel. Vous aurez en effet déjà compris que la démarche consiste ici à déterminer le meilleur emplacement possible ! N’hésitez pas non plus à demander de l’aide auprès de professionnels de l’immobilier. Rendez-vous sans plus attendre sur l’excellent site coldwellbanker.fr !

La superficie disponible

Une fois la situation géographique choisie, il convient de s’intéresser plus précisément au logement lui-même. Pour en déterminer les principales caractéristiques, dont le type et la superficie, vous devrez encore une fois vous poser des questions au sujet de l’utilisation que vous en ferez. Par exemple, si vous ambitionnez de recevoir toute votre famille durant l’été, vous devrez alors rechercher en priorité de vastes surfaces disposant d’un jardin et de nombreuses chambres. Pour un couple ou une personne seule, les exigences ne seront bien sûr pas les mêmes. Il est alors par exemple possible d’envisager l’acquisition d’un pied-à-terre situé en plein cœur des plus grandes villes si telle est votre envie !

Les frais supplémentaires à considérer

Vous auriez tort de penser que votre investissement se limitera à la seule valeur de la maison secondaire. Tout comme dans le domaine de l’immobilier de luxe, il convient en effet de considérer bien d’autres éléments. Parmi les plus significatifs, on retrouve notamment :

  • La rénovation du logement : il n’est pas rare que des travaux soient nécessaires pour remettre au goût du jour une habitation ancienne. Vous pourrez également faire le choix d’ajouter de nouveaux équipements, à l’image par exemple d’un garage ou d’une piscine.
  • Un régime fiscal différent : L’achat d’une maison secondaire va avoir un impact important sur votre fiscalité. Il vous faudra par exemple régler une taxe d’habitation supplémentaire dont le montant sera calculé en fonction de la valeur locative du logement.
  • Des frais d’entretien : les experts de l’immobilier indiquent que les frais d’entretien peuvent représenter, chaque année, au moins 4 % de la valeur totale de votre nouveau lieu de villégiature.

Les diagnostics immobiliers

Dès qu’un acheteur est intéressé par un bien immobilier, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire, il accède à de nombreux documents, dont une multitude de diagnostics en tout genre. Chacun d’entre eux a un objectif précis. Il devient alors possible d’évaluer plus précisément les risques potentiels qui pourraient affecter le bien. Vous aurez également une idée beaucoup plus précise des travaux futurs que vous serez autorisé (ou non) à réaliser. Comme vous le savez sans doute déjà, il est primordial qu’un logement se situe en zone constructible afin de l’agrandir ou de construire des annexes. Si jamais ce dernier figurait en zone « Naturelle » ou « Agricole », le permis de construire ne pourrait pas vous être délivré.

Est-il possible de rentabiliser plus rapidement votre investissement ?

Savez-vous qu’il existe des méthodes pour rentabiliser plus rapidement l’investissement consenti pour l’acquisition de votre résidence secondaire ? La plus évidente d’entre elles reste bien évidemment la location. Vous pourrez en effet louer votre bien durant dix mois et venir en profiter durant les deux mois de la saison estivale. Nul doute qu’une telle proposition intéressera des locataires, à commencer par les étudiants. Si vous espérez limiter vos dépenses de la sorte, il devient encore plus important de bien choisir l’emplacement du logement. N’hésitez pas non plus à vous lancer sur le marché de la location meublée, qui permet de profiter d’une fiscalité plus avantageuse.