Le marché immobilier a connu en 2017 une forte croissance à tous les niveaux en comparaison avec les années 2015 et 2016. Tous les indicateurs de ce secteur d’activité sont quasiment au vert. On dressera le bilan de cette année d’après les données du réseau d’agences immobilières comme l’agence Laforêt à Nanterre.

La croissance du marché immobilier en 2017 en quelques chiffres

Le marché de l’immobilier s’est bien porté en 2017 grâce à une croissance par rapport aux deux années qui se sont écoulées en attestent ces chiffres.

D’abord, la progression de la demande de 11% témoigne de la confiance qui commence à regagner les différents acteurs du marché immobilier.

Ensuite, les transactions immobilières à l’échelle nationale ont évolué de 14% par rapport à l’année précédente ce qui constitue un record absolu réalisé par ce secteur.

Cette croissance réalisée par le marché immobilier en 2017 ne gomme pas certaines tendances baissières à l’instar de la régression de 13% signalée au niveau de l’offre et principalement dans les grandes villes.

Les transactions immobilières en 2017

Pour analyser le bilan du marché immobilier en 2017, l’indicateur des transactions immobilières réalisées par le secteur apporte des éclaircissements précieux.

Certes si les transactions ont bel et bien enregistré une hausse de 14%, des disparités existent entre le marché immobilier urbain et le marché immobilier rural.

A titre d’exemple, on a recensé à Paris une évolution du volume des transactions légèrement supérieur à la moyenne nationale pour atteindre 15%. En revanche la région Ile-de-France a connu une croissance de 12,5%. Quant aux autres régions de France, la moyenne s’établit aux alentours de 14,5% ce qui correspond quasiment à la moyenne au niveau de l’Hexagone.

L’évolution des prix en 2017

Un autre paramètre fondamental à prendre en compte lorsqu’on dresse le bilan du marché immobilier est les prix pratiqués.

Pour les particuliers qui se sont adressés à une agence immobilière en 2017, la tendance générale qui émerge est la hausse des prix par rapport à l’année 2016. En effet ils ont progressé de 3,5% au niveau national mais toutes les villes françaises ne sont pas logées à la même enseigne. Ainsi Bordeaux a été la ville qui a connu la plus forte hausse des prix de l’immobilier avec 12,7%. S’ensuit Lyon avec 6%. Quant à Nantes, les prix ont flambé de 5,4%.

Autres chiffres du bilan des prix en 2017, le prix de vente moyens des biens immobiliers. Ainsi, pour acheter un appartement en 2017, un particulier a du débourser 218 323 euros et 227 446 euros pour acquérir une maison.